Pays Centre Brie Pays Centre Brie Pays Centre Brie Pays Centre Brie Pays Centre Brie Pays Centre Brie
accès à la carte des communes
Dimanche 17 décembre 2017
Rejoignez nous sur Facebook
Réduire la taille du texte
ACCUEIL > A découvrir > Nos communes > Villeneuve-le-Comte
VILLENEUVE-LE-COMTE
Villeneuve vient du latin « villa» : domaine et « novus » : neuf. Les Mérovingiens construisirent un château fort en bois sur le site d’un ancien camp romain. Près de celui-ci, la ville neuve est fondée par défrichement et assèchement des marécages au début du 13ème siècle. Son fondateur, Gaucher de Châtillon, seigneur de Crécy-en-Brie, lui donna le nom de « La Villeneuve du Comte de Saint Pol ». Par simplification, les habitants l’ont transformé en Villeneuve-le-Comte. Durant la Révolution, elle s’appela : « Villeneuve-le-Peuple ».

 
Territoire de la Communauté de Communes du Val Briard
 

Au centre du village, autour d’une vaste place très dégagée, se déroulaient, jusqu’en 1914, d’importantes foires aux bestiaux et aux grains exonérées de droit de tonlieu et autres taxes. Les deux principales foires se tenaient à la Saint-Bonaventure (14 Juillet) et à la Sainte-Croix (14 Septembre).

Place centrale
 
L’église Notre-Dame-de-la-Nativité fut construite d’un seul jet entre 1203 et 1214 par les soins d’Elisabeth de Saint-Pol, épouse de Gaucher de Châtillon et érigée en paroisse en 1217. Elle fut l’objet d’importantes restaurations entre 1865 et 1870, sous la surveillance de Viollet-le-Duc. Des pierres tombales dressées contre le mur, une Vierge à l’enfant dite « Vierge au lait » statue en pierre du 13ème siècle contrastent avec les vitraux modernes. Le 3ème étage du clocher date de 1516 et la flèche de 1760.

Eglise Notre Dame de la Nativité de VLC

Intérieur de l'église de VLC
 

La mairie, de style néo-florentin a été construite en 1854 à l’emplacement de l’Auberge de l’Ours.

Mairie
 

A un kilomètre au sud du village se trouvent les ruines du château féodal de la Pointe qui appartint au début du 18ème siècle à Antoine Coysevox, célèbre sculpteur de Louis XIV. A côté de la chapelle aménagée dans une tour médiévale en 1701, se trouve un lavoir à plusieurs niveaux au bord des douves. Il fut restauré en 1998, par le Chantier d’Initiative Locale * .
 

Au nord est, la ferme de l’Ermitage, ancien prieuré-ferme, dépendant de l’abbaye de Pont-aux-Dames, possède encore ses douves et son pont d’accès. Marc Miron, médecin d’Henri III en fut le fermier, son fils Charles, évêque d’Angers prononça l’éloge funèbre d’Henri IV. Le calvaire en bois de l’Ermitage (relevé en 1943) a été restauré en 2000 par le Chantier d’Initiative Locale *.
 

Au carrefour de la N 36 et de la D 231, se dresse l’obélisque érigé en 1735 en commémoration de la rencontre de Louis XV avec le Duc de Brandebourg. Il est sculpté sur son pourtour d’un bas-relief représentant : la royauté, la justice, la chasse et la forêt.

Louis XV

Obélisque
 

*Chantier d'Initiative Locale "Patrimoine rural départemental sur le Canton de Rozay en Brie"
INITIATIVES 77 en partenariat avec le Syndicat d'Initiative des Pays du Centre Brie a mis en place un Chantier d'Initiative Locale dont l'objectif premier est l'insertion et la formation professionnelle. Il s'appuie, essentiellement, sur la restauration, la réhabilitation du petit patrimoine rural des communes qui composent le Syndicat d'Initiative Centre Brie: lavoirs, fontaines, pédiluves, calvaires, puits, églises, murs d'enceinte de cimetière...tout patrimoine la plupart du temps oublié, désaffecté, en déshérence d'usagers et témoignant par son architecture du savoir faire des anciens
 
Pays Centre BrieMentions légales Pays Centre BriePlan du site Pays Centre BrieContactez nous